Amourophage : Scène 3 (1er Partie)

Publié le par ManuMeuh

 
Scène 3
 
De l’art de parler d’art
 
L’homme est allongé sur le lit et écrit des notes sur une nouvelle feuille fraîchement arrachée de la pellicule du mur. La couleur grise habituelle de la pièce est perturbée par l’éclairage du mini projecteur Internet. Tout un pan de mur affiche maintenant une page de l’encyclopédie électronique Wikipedia. On peut voir le sujet de l’article : l’art.
La lumière bleue revient de nouveau, dans le même fracas habituel.
 
- Ha ! Vous revoilà vous !
- Alors vous êtes décidé ?
- … Heu… Décidé à quoi ?
- Donnez moi l’amou…
- (Il coupe) STOP !! On se calme. Ne recommencez pas avec ça ! Vous êtes pire qu’un disque rayé ma parole ! Bon… Je vous ai préparé un petit topo sur l’art… L’art se distingue avant tout par la subjectivité avec laquelle on le regarde. Si on veut voir si vous êtes capable de sentiment, il va d’abord falloir déterminer si vous pouvez avoir du goût pour quelque chose.
- Concept complètement absurde : toute création est composé de molécules… Elles-mêmes composées d’atomes et d’électrons… Tous plus ou moins semblables. Comment y voir une distinction ?
- Car vous regardez trop en détail… Il faut savoir prendre du recul : regarder en globalité ! Je ne vous demande pas d’examiner, mais bien d’apprécier. Si vous n’en êtes pas capable, allez au diable !
- Je détecte en vous quelque chose qui ressemble à ce que vous appelez de la susceptibilité… Dois-je vous rappeler que vous n’êtes pas en position d’être ‘susceptible’ ? Quand à votre « allez au diable » je ne comprends pas… Où voulez-vous que j’aille ?
- Pourrir en enfer, vous et votre bande de cow-boys intergalactiques !
- Définition de Enfer : « Lieu imaginaire à opposer au paradis… Le mot « Enfer » fait sécréter chez l’être humain des hormones relatives à la crainte, alors que le mot « Paradis » nous rapproche plus d’un sentiment d’envie. Pourtant, pour certains, ces sécrétions sont inversés (hommes dits ‘satanistes’ ou ‘hard-rockers’), et pour d’autres, inexistantes… Une nouvelle preuve du comportement archaïque humain. » Devrais-je être effrayé par des menaces à base de choses inexistantes ? Vous avez des moyens de défenses bien étranges décidément…
- Ca va, ça va… Ne me lancez pas sur la religion ! Je sais que ce n’est pas ce qu’on a produit de mieux… Bon, vous continuez à me rabaisser ou vous voulez entendre mon petit speach ?
- La chance de succès est nulle, mais qu’il en soit ainsi : essayons.
- Bien… Je ne tolérerai pas d’interruption, je vous le dis tout de suite !
 
L’homme saisit sa feuille de notes, s’éclaircit la voix dans un raclement de gorge, et commence à déclamer…
 
- « Le mot art vient du latin ‘ars’ (habileté, métier, connaissance technique). L’art défini par extension aussi bien la manière de créer que la création elle-même, qu’elle soit technique (architecture, métallurgie…) ou esthétique (sculpture, peinture…). Dans ce dernier cas, on parle de ‘Beaux arts’… »
- Qu’entendez vous par ‘beau’ ?
 
L’homme plaque sa main contre son visage tout en lâchant un profond soupir de lassitude…
 
- Si c’est pour sortir des trucs pareils, il vaut mieux que vous vous taisiez ! Vraiment !
 
Il reprend dans un nouveau soupir…
 
- « Philosophiquement, l'art se définit par sa dimension esthétique : il est une création d'œuvres visant à susciter une appréciation esthétique positive, c'est-à-dire à plaire et à toucher la sensibilité par leur seule forme, par leur seule apparence. » Ca, c’est ce qu’il vous manque…
- Visiblement, oui.
- Ensuite je me suis dit qu’on pourrait détailler les grands arts majeurs… Voire peut-être ainsi votre préférence… « Dans l'Antiquité, les arts étaient symbolisés par les Muses au nombre de 9 : Calliope : la poésie épique ; Clio : l'histoire ; Érato : la poésie lyrique ; Euterpe : la musique ; Melpomène : la tragédie ; Polymnie : l'art d'écrire et la pantomime ; Terpsichore : la danse ; Thalie : la comédie ; Uranie : l'astronomie. »
- L’astronomie ? Un art ? Vous ne possédez même pas le début d’un atome-gramme du savoir réel de l’astronomie !
- Hey ! Faut se mettre à notre niveau !
- Je ne suis pas ici pour creuser…
 
 
 
…A suivre…
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nacene blog en Chine 21/10/2007 10:27

- Je ne suis pas susceptible, dit-il, mais j'en ai m'Art ...

ManuMeuh 04/11/2007 12:00

Héhé, bien vu ;-)

Caroline 19/10/2007 23:52

hu! hu ! ^^

ManuMeuh 04/11/2007 11:54

:-)

calimero 19/10/2007 18:04

toujours aussi accrocheur ..... vivement la suite..... un petit gout des cours de philo de terminale quand même ...... biz

ManuMeuh 04/11/2007 11:53

Wait and see !   Qui aurait cru que les cours de philo du lycée m'avaient tant impreignés ;-)Meuh !!