Amourophage : Scène 3 (2ième Partie)

Publié le par ManuMeuh

 
- Vous commencez à faire de l’humour… C’est au moins bon signe, à défaut d’être sympathique ! Mais tout ça c’était pour nos anciens. Ecoutez bien comment on le voit aujourd’hui : « Hegel, classe vers 1818-1819 les arts selon une double échelle de matérialité décroissante et d'expressivité croissante. Il distingue ainsi six arts, dans cet ordre : 1.architecture, 2.sculpture, 3.peinture, 4.musique, 5.danse, 6.poésie… »
- Rien de bien parlant…
- Attendez ! Heureusement que je vous avais dit que je ne tolérerai aucune interruption ? Indisciplinés ces gars-là en plus…
- Un nettoyage de la cellule vous paraîtrait plus approprié peut-être !
- Pfff tout de suite les grands mots… Inutile de monter sur vos grands tentacules bleus ! Laissez-moi au moins continuer !
-
- Bon. Si on analyse un art en particulier… La peinture par exemple : voilà un truc qui vous bote ! Vu la teinte que vous arborez, je suis sur que vous auriez adoré la période bleu de Picasso ! L’harmonie des couleurs… On sent l’émotion du peintre sur chaque coup de pinceau !
- Rien de plus qu’un enchevêtrement de teintes basées sur les 3 couleurs primaires.
- Mais chaque tableau raconte une histoire ou une émotion ! …Bon, d’accord, peut-être trop abstrait pour vous. Et la danse ? C’est du concret ça ! Les mouvements des corps : l’expression de l’homme directement matérialisée !
- Rien de plus qu’une dépense d’énergie inutile : se tordre, sauter… Tout ça pour une simple raison « esthétique ». Il n’y a rien de plus vain que de produire un effort pour autre chose qu’aider l’intérêt commun de son espèce…
- Bon… C’est un point de vue… Et la poésie ? La littérature est un assemblage de mots qui racontent des histoires ! Vous pouvez comprendre ces mots ! Il suffit ensuite de se laisser guider par leur sens…
- J’ai essayé de décrypter certaines de vos sources d’informations… On y parle beaucoup d’amour, ce qui m’a intrigué… A la suite de quoi je suis venu vous trouver.
- Pfff.. Et voilà, on tourne en rond !
- Vous n’êtes pas très convainquant.
- Vous n’êtes pas non plus très coopératif ! Et la sculpture ?
- Dégradations stupides de minéraux qui pourraientt être utilisés à des fins plus constructives et protectrices.
- Justement ! Si vous vous intéressez aux constructions : parlons architecture ! La beauté des courbes des bâtiments, alliée au génie des calculs de portances, pour finalement avoir des lieux sublimes qui…
- Toute fioriture à une construction et un pas vers la faiblesse de celle-ci.
- Ok, vous êtes du style « blocos » vous ! Tout pour la solidité, tant pis si c’est pas joli à regarder !
- Rappelez vous que j’ai été muté pour manque de productivité.
(L’homme, énervé par le manque de résultat, devient de plus en plus irritable)
- Pfff la déprime… C’est vraiment la fiesta permanente chez vous…
- Définition de Fiesta : « Synonyme de fête ce mot désigne…
- … bla bla bla …
- … avant tout une réunion d’êtres humains qui noient leur existence pitoyable dans l’alcool. L’ingestion volontaire parfois très importante de cette substance diminuera significativement l’espérance de vie de tous les convives à plus ou moins long terme (encore une attitude fort énigmatique pour nos scientifiques). Les autres éléments d’une ‘fête’ sont : de la nourriture, une ambiance propice à la formation des couples avant reproduction, de la musique… »
- Et bien tenez : et la musique alors ? Là vous ne pouvez pas me contredire ! Ca c’est de l’art qui vous remue les tripes ! La puissance du rythme, et une fois de plus : l’harmonie ! L’ensemble des instruments qui galopent les uns avec les autres pour former une mélodie inédite… Des frissons garantis !
- Tout passe par ondes mentales chez nous, nous n’avons pas d’organe auditif…$
- (Il explose) MERDE Voilà ! Vous êtes définitivement indécrottables et je vous dit MERDE !
- Définition de merde : terme familier synonyme d’….
- (Il hurle) LA FEEEERME !!! LA-FE-RME ! Fermez-la ! J’en ai marre ! Nettoyez-moi ! Vaporisez-moi ! J’EN AI PLUS RIEN À FOUTRE ! Vous n’avez pas le début du commencement d’une émotion positive : votre espèce est un cas désespéré ! Vous rodez de planète en planète en décimant tout sur votre passage, sans vous poser de question ! Vous êtes les nazis de la galaxie ! La lie de l’univers !
- Vous ne pourriez pas comprendre nos motivations.
- (Toujours hurlant) Non et je n’essayerai pas ! VOUS M’AVEZ TOUT PRIS : ma vie, mon peuple, ma planète et surtout mon amour ! La vie d’une espèce n’est pour vous qu’une simple donnée chiffrée, une statistique sans conséquence ! Le simple fait d’être insensible vous empêche de réaliser l’horreur de vos actions. Vous ne connaissez pas l’amour ? La belle affaire : nous vous sommes supérieur au moins sur ce point ! Je n’ai pas la prétention de lire dans les pensées, ou de miniaturiser Internet à la taille d’un paquet de chewing-gum, mais je peux au moins dire que j’ai vécu ! Oui j’ai pleuré, j’ai ri, et j’ai ressenti la vie plutôt que de la regarder passer avec un œil d’analyste expert ! Si je dois être « nettoyé » ce jour, je partirai heureux, car j’aurais profité d’une existence qui valait la peine d’être vécue !
-
- … (Se calmant) Disparaissez, je ne veux plus vous voir…
 
La lumière s’éteint.
L’homme s’allonge sur le lit, haletant, le regard perdu dans le vide…
 
 
 
…Suite et fin, très bientôt… 

Scène finalle

Commenter cet article

Pepito 29/10/2007 11:11

I'm following you.

ManuMeuh 04/11/2007 12:10

Et tu sort !

psyblog 24/10/2007 16:34

Suis arrivé ici sur les conseils de ????Je souris, j'explose, je souffle, j'attends, je respire...Hummm, comment dire... Vivement la suite  !Hummm encore... il y a des humains, comme ça, qui ne comprennent pas, aussi...

ManuMeuh 04/11/2007 12:05

Et oui... A savoir si c'est la majorité... Ca serait bien triste ! Meuh !!

Marie-Eve 24/10/2007 15:32

*frissonne*

ManuMeuh 04/11/2007 12:04

Merci !

Caroline 23/10/2007 20:26

Formidable, cette dernière tirade! Chapeau bas!

ManuMeuh 04/11/2007 12:03

Merci !!