Notre dossier du mois : Apprendre à comprendre son chat ! (Ou du moins essayer…)

Publié le par ManuMeuh

Lectrices, lecteurs, pour mon départ en vacances, vous avez droit à un Grand dossier imagé basé sur mes multiples tentatives de compréhension de l’attitude de ma Yuna-le-chat-hyper-snob. Mais, après une rapide prospection, je pense pourvoir dire que cette étude est généralisable à tous les chats, spécialement les chats d’appartement (dits, chats « branleurs »).
 
La question se pose ainsi :qu’est qui se passe dans la tête de nos petits amis à poils ??
Grande question millénaire ! Pour un début de réponse, le meilleur moyen est de se mettre en situation !
 
La situation : Prenons deux pièces A et B, séparées par une cloison. Une porte permet de laisser ou non, l’accès entre les deux pièces. Au sein de cet environnement, posons :
- un chat C, de type standard, européen (manière classe de dire chat de gouttière), façon Yuna-le-chat, mais en moins casse-couilles sinon on est pas sortit de l’auberge pour faire des tests pseudos scientifiques.
- un humain H, de type standard… Standards quoi. Qui aime le Nutella et qui vote à droite, malheureusement standard donc.
 
 
Cas numéro 1 : Bien, pour commencer, posons le Chat dans la pièce A, et l’Humain dans la pièce B, avec la porte de liaison fermée. (Voir figure 1)
 
undefined
 
On remarque rapidement que la chat n’aura qu’une obsession : rejoindre son humain ! Quitte à se jeter sur la porte jusqu’à ce qu’elle s’ouvre (les plus mous se contenterons de miauler désespérément derrière). Oui, car nous le savons TOUS, le chat est un animal sociable !!
Sauf que, nous sommes TOUS à côté de la plaque, et nous allons le prouver avec le cas n°2.
 
 
Cas numéro 2 :Vous ouvrez, la porte, et votre chat vous rejoint… Il se frotte à vos jambes, (c’est toujours l’occasion de recevoir quelques caresses) tout va bien… Sauf que, surprise, vous refermez la porte derrière lui ! Vous vous retrouvez donc enfermé avec votre chat dans la pièce B. (CF Figure 2)

undefined
  
Et là, la réaction est immédiate ! Même si il n’y a rien d’intéressant dans la pièce d’où il vient (genre sa gamelle ou des jouets… Non, rien !) le chat va immédiatement vouloir y retourner !
Et il va vous gonfler jusqu’à ce que vous lui ouvriez ! C’est là que la théorie du chat sociable s’effondre… Car oui, tenez le vous en pour dit, le chat n’en a rien à foutre de votre gueule ! (A part si vous tenez son paquet de croquettes, mais c’est une variable que je refuse d’inclure dans ce dossier, car elle déclenche immédiatement le mode « hypocrisie » du chat).
La question reste donc entière : « Que veux réellement le chat (à part dormir et bouffer) ? »
Pour le découvrir, nous avons besoin d’un nouveau cas…
 
 
Cas numéro 3 : Pour vraiment comprendre son chat, l’idéal et d’ouvrir la porte entre les pièces A et B, et de disposer dans les deux pièces, différents éléments anodins, et qui génèrent l’indifférence complète du chat (y comprit vous ! – Voir Figure 3)
 undefined
 
Et là tout s’éclaire, le chat n’a en fait qu’une seule envie : pourvoir aller et venir à sa guise où bon lui semble ! Qu’importe votre présence, et les éléments intégrés dans le système, un chat n’auras de cesse d’entrer quelque part, dormir un peu, sortir, aller dans une autre pièce, dormir encore un peu, etc.
 
 
Synthèse des 3 cas : Comme le montre la figure 4 ci-dessous, le chat a pour seul objectif réel la liberté complète de mouvement, même si c’est pour aller dans des endroits totalement inutiles, ce qui laisse bien souvent son humain de compagnie dans une profonde perplexité !
 
undefined

 
Conclusion : Le chat est en chieur !
 
 
 
Sur ce, merci de votre attention : Meuh, Bon Week-end, et Joyeux Noël !!
 
 
Ps : Message personnel de Yuna-le-chat en réaction a cet article : « Miaou ! », fin de citation.

Publié dans Yuna le Chat

Commenter cet article

Caroline 26/12/2007 10:20

Je te rassure, mon chat n'est pas "d'appartement", et il agit comme ça quand il est à l'intérieur. Ca t'a vachement rassuré, hein!Ah oui, j'espère que Noël fut bon!

ManuMeuh 29/12/2007 10:06

Il fut excelent ! Merci ! Meuh à toi !

Marie-Eve 25/12/2007 12:28

Joyeux Noël Emmanuel, plein de joie de paix d'amour d'humour et de meuhs

ManuMeuh 29/12/2007 10:04

Merci Beaucoup ! Joyeux Noël à toi !

Sandra (lectrice assidue) 23/12/2007 21:41

Cette théorie sur les chats peut parfaitement s'appliquer aux chiens... Enfin, dans la même situation, hein... Chien d'appart avec deux pièces et une porte entre les deux...A ceci près que le chien veut sortir dehors aussi, mais c'est une autre histoire...

ManuMeuh 29/12/2007 10:03

Et une autre gallère !!!C'est connu les chiens ne tiennent moins en place ! Mais moi, plus tards, quand j'aurais un jardin, je voudaris en Berger Allemand !Meuh !!

ap 22/12/2007 18:17

ha! ok et le cas où le chat ne bouge pas, reste tranquillement dans son coin à dormir... ca n'existe pas?! weird!!!

ManuMeuh 29/12/2007 10:02

HA si ! Mais c'est seulement les vieux chats ! Ceux que le temps on transformés en annimal plus proche du coussin de canapé que du tigre à dents de sabres ;-)Meuh !!

EPO 21/12/2007 18:03

Miaou!!!!!!!!! [un félin]

ManuMeuh 29/12/2007 10:01

Merci pour cette miagnifique intervention ! Meuh [Un homme-vache]